Présentation de la ferme

 

 

La ferme d’Hortélie est une exploitation agricole (Siret : 528 825 805 00039)

Les Plantes aromatiques et médicinales

La Ferme produit des plantes aromatiques et médicinales qui sont ensuite transformées en tisanes simples ou composées, hydrolats, baumes, macérâts huileux, vinaigres aromatiques, mélanges culinaires (sels et sucres aromatiques, condiments…), huiles infusées, compléments alimentaires, savons aux plantes (ou au miel et au lait produit sur la ferme)…

En tout, une trentaine de plantes sont produites sur place à petite échelle et une vingtaine sont issues de la cueillette sauvage réalisée majoritairement à proximité de la ferme mais aussi en Auvergne et Périgord. 

Qualité

Le respect du cycle des plantes est primordial pour obtenir des produits de qualité, cela nécessite d’être à l’écoute de la nature et d’agir au bon moment. Tout est fait à la main, ce qui permet d’avoir un meilleur contrôle de la chaîne de qualité.

L’assemblage des plantes à tisane est fait avec soin et chaque produit est testé avant d’être mis sur le marché.

Les compléments alimentaires (macérâts de bourgeons, teintures mères) sont soumis à un attestation de déclaration et de validité auprès de la DGCCRF.

Les produits cosmétiques (baumes, macérât huileux…) sont soumis à un dossier DIP (Dossier d’identification produit) déclaré à l’ANSM (Agence nationale de la santé et du médicament) et ils sont enregistrés sur le CPNP (Cosmetic Products Notification Portal) Européen. Une analyse toxicologique est réalisé sur chaque recette afin de tester la qualité et la non dangerosité du produit. 

Les ruches

Des ruches sont installées sur la Ferme et à proximité. Les ruches sont peuplées d’abeilles noires locales et permettent d’obtenir la matière première (cire, miel, propolis) utilisée pour la fabrication de savons et de baume.

Les bonnes années, les « surplus » de miel pourront être vendus. Il n’y a pas de recherche de production, je m’adapte au ressource en fonction des années et de la météo. 

Le rucher est conduit en apiculture naturelle, le cycle de l’abeille est respecté et elles se nourrissent du miel qu’elles produisent. Les interventions humaines sont réduites au maximum pour limiter le dérangement.

Brebis

Quelques brebis sont utilisées pour gérer l’enherbement du site. Chaque année, des agneaux naissent et sont vendus soit pour la reproduction, soit pour la viande.

Myrtille & Prunelle

Agrotourisme

Bien que la Ferme soit avant tout une ferme de production agricole, l’échange et la transmission sont deux notions très importantes que je souhaite développer. Transmission des savoirs sur les plantes, transmission d’une agriculture paysanne respectueuse de la Terre mais aussi échange et partage sur ce que ce mode de vie, plus proche de la nature peut nous apporter.

Écoles et centre de loisirs sont accueillis sur la ferme pour découvrir les plantes, les animaux, mais aussi le fonctionnement d’une ferme en agro-écologie et le métier de paysanne-herboriste.

Quelques ateliers sont proposés au grand public sur les plantes aromatiques, médicinales, sauvages , la transformation des plantes et le bien-être par les plantes.

La ferme accueille parfois des intervenants extérieurs qui proposent des ateliers au jardin : yoga, vannerie…

En dehors des ateliers et visites, la Ferme n’est pas ouverte au public.

Éthiques et valeurs

Sur la ferme, c’est une agriculture paysanne qui est valorisée. 

Ici, tout se fait à la main, sans utilisation de pétrole (ou le moins possible) et en exploitant les ressources naturelles disponibles sur site. La culture est à taille humaine et suit le rythme des saisons. L’absence de mécanisation est remplacer par la présence des animaux : les brebis tondent, les porcs labourent, les poules aèrent le sol… des aides précieuses au quotidien.

La Ferme est conduite en agro-écologie, les « sauvages » et la faune locales côtoient la production et les espaces d’accueil. Des gîtes pour la faune locale sont installées un peu partout, une mare a été creusée, des haies entourent une partie de la ferme, des espaces forestiers sont dédiés à la faune sauvage et l’établissement est classé « Refuges LPO ».

Les plantes et les graines sont issues de plants bio.

Après 2 années en Agriculture Biologique, j’ai décidé de me retirer du Label Bio qui ne correspond pas à mes exigences de qualité et qui à mes yeux, face à de nombreuses incohérences, à perdu tout son sens ces dernières années. Cela ne change rien sur ma manière de cultiver, les plantes et les graines sont bio, aucun produits chimiques n’est utilisés sur la ferme, le plastique est réduit au maximum dans les emballages, les contenants sont consignés et/ou recyclable.

Vente des produits

Les circuits courts et la vente directe sont privilégiés.

Des ventes directes sont organisées une fois par mois sur la ferme d’avril à octobre. Ensuite, les produits sont vendus sur certains marchés et événements (voir l’AGENDA) et via le biais de la plateforme Cagette.net

 

Qui suis-je ?

Je suis Séverine Bosq , Paysanne-Herboriste installée sur la Ferme d’Hortélie depuis 2018.

Passionnée par le monde végétal, j’ai travaillé de longues années dans l’environnement en tant que chargée d’étude en environnement puis animatrice nature et porteuse de projet d’éducation à l’environnement avant de me consacré entiérement à la Ferme.

Mon parcours de formation :

  • Licence en éthologie animale
  • BTS Gestion et protection du patrimoine naturel
  • Formation en Phyto-aromathérapie
  • Stage en transformation des PPAM et distillation (hydrolat et huile essentielle)
  • Rucher école 
  • Formation à la transformation cosmétiques  et culinaires des PPAM 
  • Permaculture Design
  • Naturopathie 
  • Biosécurité en élevage, prévention des maladies par les médecines alternatives pour les animaux d’élevage
  • Formation spécialisée sur les plantes des femmes

A ceci se rajoute les formations agricoles pour la gestion de l’exploitation.

Et je continue d’apprendre chaque jour, la nature est bonne enseignante.

Sur la Ferme, j’ai voulu associer ma passion pour les plantes et leur transformation avec l’élevage. Deux métiers et deux rythmes différents, mais complémentaires. Plus qu’un métier-passion, c’est un mode de vie au rythme de la nature, des saisons.