La naissance d’une champignonnière…

En mars 2018, on a installé la champignonnière. Après beaucoup de réflexion et de recherche, j’ai opté pour la méthode des chevilles de bois ensemencées par des spores de champignon de la Ferme Saint-Marthe.
Le premier test est fait sur des pleurotes d’été et des pleurotes en forme d’huître.

Comment ça fonctionne ?

Pour les pleurotes, on a d’abord coupé un hêtre. Les chevilles doivent être installées dans un bois récemment coupé (moins de 3 mois).
Une fois le hêtre installé dans un endroit abrité du plein soleil et du vent, on a percé des trous avec une mèche de 9 mm dans le bois pour disposer les chevilles ensemencées.

La pluie s’est chargée d’humidifier l’arbre et les chevilles.

Ensuite, on laisse faire la nature… en cas de sécheresse et en période de fructification, il faut arroser, mais pas en excès.
Il faut patienter 7 à 8 mois pour savoir si cela a fonctionné. Résultat à l’automne.

Aura-t-on des pleurotes dans les paniers à l’automne ? 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.