Le maïs population – protocole d’expérimentation sur la Ferme

Bio d’Aquitaine mène depuis 2001 un important travail d’expérimentation sur les variétés de populations en maïs et tournesols, dans le cadre du programme régional « Cultivons la biodiversité en Nouvelle Aquitaine ». Depuis le début de ce programme, une centaine de populations de maïs a été collectée auprès d’agriculteurs, d’organisations étrangères ou de banques de gènes les ayant conservées.

C’est quoi une semence paysanne ou population  ?

Une variété de « population » (ou « paysanne », « locale », de « pays »), est un ensemble de plantes se reproduisant entre elles au cours de leur culture dans un même milieu biologique auquel elles sont adaptées (ou en cours d’adaptation). Leur grande diversité génétique et leur pollinisation libre produisent un groupe d’individus (une population) tous différents, mais répondant à des caractéristiques morphologiques communes (allure de la plante, précocité, couleur…). Les variétés de population sont issues de la sélection réalisée par des centaines de générations de paysans depuis la domestication des espèces cultivées. Ces variétés sont libres de droits et de propriétés et constituent un bien commun. (Agrobio Perigord)

Pourquoi préserver le maïs population ?

Le maïs est une plante allogame, c’est-à-dire pour laquelle il y a des fécondations croisées entre les différents individus d’une même culture. Des distances d’isolement de 300 mètres minimum sont donc nécessaires pour éviter les croisements entre variétés.

Ces variétés de maïs sont plus nutritives pour l’homme comme pour les animaux. Elles ne nécessitent pas d’arrosage ni de traitement, sont plus résistante, et elles font partie d’un patrimoine local, culturel et environnemental à préserver.

La Ferme d’Hortélie, lieu d’expérimentation et de préservation du maïs population

La Ferme d’Hortélie s’inscrit dans le protocole d’expérimentation menée par Agrobio Périgord « Cultivons la biodiversité en Nouvelle Aquitaine ».

500 m2 de maïs seront plantés sur la Ferme, les objectifs sont :
Année 1 multiplier les semences et en redistribuer une partie
Année 2 multiplier les semences, avoir une production pour nourrir (en partie) les poules pondeuses, redistribuer les surplus                                                                                                                                                

Année 3 continuer le travail de multiplication, production et distribution des semences.

Samedi 12 mai, journée autour des semences paysannes et du maïs population

Samedi 12 mai en compagnie de Simon Estival d’Agrobio Périgord, programme ‘Cultivons la Biodiversité en Nouvelle Aquitaine » et de Laurence Dessimoulie, La Cuisine de Laurence

De 10 h à 12 h, Maison d’Artémis, Lesparre-Médoc 

Rencontre avec Simon Estival, animateur à Agrobio Périgord sur le programme « Cultivons la biodiversité en Nouvelle-Aquitaine ». Présentation de la Maison de la semence du Périgord , des maïs population et de l’édition spéciale « Semez du maïs paysan »: un sachet de graines offert !
Protocole d’expérimentation « Sauvegarde de maïs population » contractualisé avec Séverine « La ferme d’Hortélie » qui lancera à cette occasion un « semis collectif » de ces semences sur sa ferme à Saint-Sauveur, dimanche 3 juin, de 10 h à 12 h.
Nous sèmerons quelques graines de maïs dans le jardin d’Artémis, tout en dégustant des mises en bouche réalisées à partir de maïs paysan.
Signature du livre « Du maïs paysan dans mon assiette », vendu avec son sachet de graines.

De 15h à 18h, Librairie de Corinne, Soulac

Rencontre avec Simon Estival d’Agrobio Périgord, programme « Cultivons la biodiversité en Nouvelle Aquitaine« . L’occasion de découvrir le maïs paysan. Édition spéciale du livre « Du Maïs Paysan dans mon Assiette » : Un sachet de graines à semer est offert avec chaque livre ! Kit possible avec sachet de semoule et farine de maïs paysan.
Dégustation de petits gâteaux réalisés avec du maïs non hybride F1. Boissons bio offertes par la Librairie de Corinne. 

à partir de 18 h 15, cinéma Océanic, Soulac

En présentation du film « On a 20 ans pour changer le monde« , Simon Estival d’Agrobio Périgord et Laurence Dessimoulie vous présenterons les initiatives très actives de biodiversité cultivée sur le territoire de la Nouvelle Aquitaine. 
Pour continuer avec une agriculture pérenne, les semences paysannes, riches d’un patrimoine génétique diversifié, sont indispensables. Elles savent s’adapter, sans béquilles chimiques, sans irrigation aux différents terroirs et sont garantes d’une nourriture riche en éléments nutritionnels.
Signature édition spéciale « Du maïs paysan dans mon assiette » : livre de recettes, sachet de graines à semer, pack semoule et farine de maïs population.
Dégustation

Dimanche 3 juin, de 10 h à 12 h, semis de maïs population sur la ferme d’Hortélie

Chantier participatif de semis de graines de maïs population, discussion autour des semences paysanne.

Places limitées, pour vous inscrire : https://www.billetweb.fr/chantier-participatif-semis-de-mais-population

Pour aller plus loin, je vous invite à regarder le documentaire retraçant l’histoire de cette préservation des Semences de maïs population. https://www.youtube.com/watch?v=4JnVtwBz6jE

3 Réponses à “Le maïs population – protocole d’expérimentation sur la Ferme

  • Une précision : le programme « L’aquitaine cultive la biodiversité » est devenu, avec la fusion des régions « Cultivons la biodiversité en Nouvelle Aquitaine », le programme se continue, incluant les partenaires voisins, avec qui des liens étaient déjà engagés.

  • Laure VIDAL
    5 moispassé

    matinée sympathique où j’ai appris beaucoup de chose. Même si je cultive depuis 2 ans des semences paysannes et notamment du mais doux! Je serais parmis vous le 3 juin pour les semences chez vous. Enfin j’espère, si mon pied fou me laisse tranquille! Merci encore pour hier.

    • Merci de votre présence Laure et je vous attends le 3 juin.
      Au plaisir de vous voir.
      A bientôt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.